(Systèmes de mesure et de documentation pour un compactage intelligent)
EN

Retour

07|08 Centrale TOP TOWER 3000 MARINI : cap à l’Est

La société Jugokop d.o.o., leader dans le secteur de la construction de routes en Serbie, a fait l’acquisition d’une centrale d’enrobage de dernière génération TOP TOWER 3000 MARINI. Les marchés de l’Europe de l’Est sont de plus en plus attentifs aux problématiques de consommation d’énergie et de coûts de production. C’est dans ce contexte que Jugokop a opté pour une centrale TOP TOWER 3000 MARINI mettant en œuvre les dernières technologies d’enrobage et proposant des pourcentages élevés de recyclés d'enrobés.

L’intérêt du client s’est immédiatement porté sur cette centrale conçue pour réduire la consommation d’énergie et utiliser des recyclés d'enrobés dans l’anneau de recyclage (jusqu’à 35 % de recyclés chargés dans le tambour).

TOP TOWER 3000 MARINI

La centrale se distingue en particulier par son groupe sécheur-filtre-récupérateur de fines, dans lequel filtre et trémie de récupération de fines viennent se superposer au-dessus du tambour sécheur. Cette solution permet non seulement de réduire la superficie du site, mais également de réaliser des économies en termes de consommation d’énergie électrique et thermique.

TT 3000 MARINI, anneau de recyclage

Caractéristiques fonctionnelles
> Barre sécheur/filtre compacte
> Trémie sous filtre de stockage des fines récupérées
> Circuit court de recyclage des fines
> Brûleur adapté à tous les types de combustibles
> Remplacement facile et rapide des grilles du crible

Caractéristiques industrielles
> Conception industrielle standardisée et pré-assemblée
> Occupation au sol minimale, circuits courts

Développement durable
> Puissance électrique installée réduit
> Consommation du brûleur optimisée
> Economies d’énergie
> Diminution des émissions de CO2
> Centrale prête pour la production d’enrobés basse énergie
> Conçue pour toutes les techniques de recyclage

Cette centrale MARINI est devenue une référence, notamment pour les clients basés dans les Etats de l'ex-Yougoslavie, de plus en plus conscients de l'importance à accorder aux économies d'énergie, à l'empreinte écologique laissée ainsi qu’à la rentabilité de la production.